Qu’est ce que le CPAS peut faire pour moi ?

L’aide fournie par le CPAS va de l’aide financière à la mise à l’emploi, en passant par les aides à domicile, les admissions en maison de repos ou en maison d’accueil, la médiation de dettes ou encore l’aide psychosociale ou juridique.

Le CPAS examine toute demande d’aide sociale et propose les moyens les plus appropriés pour les satisfaire. Une des priorités du CPAS est l’insertion socioprofessionnelle des bénéficiaires du revenu d’intégration ou de l’aide sociale équivalente.

A quel CPAS dois-je m’adresser pour demander de l’aide ?

Vous devez en principe faire votre demande auprès du CPAS de la commune dans laquelle vous résidez habituellement. Ainsi, le CPAS de Ganshoren n’est compétent que pour les Ganshorenois.

Si vous êtes étudiant, vous devez vous rendre à la commune où vous êtes inscrit dans le registre de la population.

Que dois-je faire pour obtenir l’aide du CPAS ?

En cas de nouvelle demande

Vous devez vous rendre au CPAS du lundi au vendredi de 8h à 11h avec tout document utile à votre demande. Vous y serez accueilli par un de nos assistants sociaux du service social général.

Lors d’un entretien, l’assistant social examine la demande d’aide et informe la personne de ses droits et obligations. Le demandeur doit en échange fournir tous les éléments nécessaires à l’enquête sociale. Attention, si des renseignements inexacts ou incomplets sont donnés volontairement au CPAS, l’aide accordée pourrait être suspendue ou supprimée et, le cas échéant, récupérée.

Après le premier rendez-vous administratif, la personne reçoit un accusé de réception qui lui sert de preuve qu’une demande d’aide a été introduite.

Sur base de ces informations, le travailleur social constitue un rapport qu’il soumet au Bureau Permanent. Celui-ci prend alors une décision sur la demande d’aide. Notons que le demandeur du revenu d’intégration a le droit d’être entendu le jour de l’examen de son dossier.

Une décision doit être prise dans les 30 jours qui suivent la demande. Elle doit ensuite être notifiée (c’est-à-dire communiquée officiellement) dans les huit jours.
Si le demandeur n’est pas d’accord avec la décision du CPAS ou si elle n’a pas été prise dans le délai imposé, un recours peut être introduit auprès du Tribunal du Travail dans les trois mois à partir de la date de la notification ou à partir de la constatation de l’absence de décision.

Si vous avez déjà un dossier ouvert

Il faut prendre un rendez-vous avec votre assistante sociale qui vous recevra dans les meilleurs délais.